Cours XRP en Dollars XRP/USD

Cours XRP en temps réel

Utilisez Binance pour consulter le cours XRP en temps réel (USD ou EUR). Binance est le leader mondial pour l’achat ou l’échange de cryptomonnaies. Suivez le cours XRP/EUR à la minute près et échangez plus de 500 cryptos avec les plus hauts niveaux de sécurité.

Les projets Ă  surveiller en 2020

Le Ripple c'est quoi ?

L’entreprise Ripple

Ripple est une société créée en 2012 et dont le siège social se trouve à San Francisco en Californie. Ripple a pour activité la création et le développement du protocole de paiement et du réseau d’échange Ripple.
Le concept du Ripple a été imaginé par un homme appelé Ryan Fugger en 2004. Il pense au concept après avoir travaillé sur un système d’échange local à Vancouver, au Canada. Son idée est de créer un système monétaire décentralisé et de permettre aux personnes de créer leur propre monnaie au sein de leur communauté.

La première version du système est appelĂ©e RipplePay.com. C’est un service de paiement sĂ©curisĂ© destinĂ©s aux membres d’une communautĂ© en ligne via un rĂ©seau mondial.

La crypto-monnaie XRP

C’est en 2012 que commence l’histoire de la crypto-monnaie Ripple. Le concept de la monnaie virtuelle est imaginĂ© par Jed McCaleb. Il travaille alors sur une nouvelle monnaie virtuelle dont les transactions sont vĂ©rifiĂ©es par consensus par les membres du rĂ©seau et non pas par minage comme avec le Bitcoin. Suite Ă  une discussion avec le fondateur de la sociĂ©tĂ© Ripple qui dĂ©cide alors de laisser les commandes de la sociĂ©tĂ© aux deux associĂ©s Chris Larsen et Jed McCaleb qui fondent alors ensemble la sociĂ©tĂ© OpenCoin en septembre 2012. La sociĂ©tĂ© commence alors Ă  travailler sur un nouveau protocole de paiement qui permet le transfert direct et instantanĂ© d’argent entre deux parties et d’éviter appelĂ© les frais et dĂ©lais d’attente habituels avec le protocole des banques traditionnelles. Le protocole Ripple accepte et la sĂ©curitĂ© est garantie par « un rĂ©seau de serveurs de validation indĂ©pendants qui comparent constamment leurs relevĂ©s de transactions ». Le protocole est appelĂ© Ripple Transaction Protocol (RTXP). En parallèle, la sociĂ©tĂ© crĂ©e sa propre crypto-monnaie connu sous le sigle de XRP. Cette monnaie sera utilisĂ©e par les institutions financières pour transfĂ©rer de l’argent avec un minimum de frais et de dĂ©lai d’attente.

Caractéristiques

Le Ripple est donc une crypto-monnaie comme le Bitcoin et l’Ethereum. Il fonctionne grâce à une Blockchain un peu de la même manière que les autres crypto-monnaies, c’est aussi un token connu sous le sigle de XRP.
Le protocole de paiement Ripple a pour but à terme de remplacer le système Swift actuel car il permet de transférer de manière sécurisée d’un pays à l’autre quelque soit la devise (Dollars, Euro, Yen, Roupies, or, yuan et même des Miles du transport aérien) et cela rapidement et avec un minimum de coût. Ripple collabore actuellement avec plus de70 institutions bancaires qui ont adopté son protocole. Ce n’est donc pas un concurrent du Bitcoin puisqu’ils opèrent dans deux secteurs différents. Le Ripple n’a pas de blockchain publique comme le Bitcoin.
Le protocole est doté d’un registre partagé commun, comme la blockchain du Bitcoin.

Ce registre est une base de données où toutes les informations sur tous les comptes Ripple sont stockées. A la différence de la blockchain du Bitcoin, les transactions pour la blockchain Ripple sont validées par un système de nœuds. Le réseau est régit par « réseau de serveurs de validation indépendants qui comparent constamment leurs relevés de transactions » Ces serveurs peuvent appartenir à y compris le banques qui participent donc à la prise de décision. Le protocole Ripple est centralisé et est contrôlé par la société Ripple.
Le fonctionnement est le suivant : un nouveau registre est créé et enregistré. Le réseau de serveur détermine les comptes qui sont conformément enregistrés dans chaque registre fermé. On appelle transaction tous les changements que l’on fait sur le registre et chaque serveur du réseau peut enregistrer une transaction. Pour qu’une série de transaction soit enregistrée au registre et former un nouveau « dernier registre fermé » il faut que les serveurs puissent parvenir à un consensus.

Le but du consensus est que tous les serveurs appliquent le même ensemble de transaction sur le registre. Les serveurs reçoivent en continue des transactions venant des autres serveurs du réseau. La transaction à appliquer est déterminé par un serveur suivant si elle provient d’un nœud spécifié dans la « liste de nœud unique » ou UNL. Pour qu’une transaction soit validée, elle doit-être approuvée par « une majorité qualifiée » de pairs. Au cas où la « majorité qualifiée » n’est pas dans le consensus, cela veut dire que « cela implique que le volume des transactions était trop élevé ou la latence réseau trop importante pour que le processus de consensus produise des propositions cohérentes ». Le processus de consensus est repris autant de fois que nécessaire à l’obtention de la « majorité qualifiée », le but étant que les transactions litigieuses soient ignorées des propositions au profit des transactions ayant obtenues une large acceptation.

Pour les transferts, entre deux pays différents avec deux devises différentes, le protocole Ripple agit directement depuis le compte bancaire de l’expéditeur vers celui du dentinaire. Le protocole gère automatiquement la transaction en entière y compris la conversion des devises, le calcul instantané du coût de la transaction au centime près et la notification des deux banques une fois que la transaction est achevée afin qu’elles puissent faire la mise à jour des comptes de leur client.

Comme le protocole Ripple permet de transférer rapidement avec très peu de frais et de manière sécurisée de l’argent, il a tout de suite attiré les banques et les institutions financières mais rejeté par les cypherpunks et autres cryptophiles qui, eux ont pour but d’évincer les banques. Ainsi, même si le protocole peut bénéficier à tous, banque et particuliers, Ripple a préféré très vite se tourner exclusivement vers le milieu financier et se crée de nombreux partenaires dans le secteur. En tant que tel, il s’est alors conformé aux obligations revenant à tout établissement bancaire y compris l’application du processus Know your Customer (KYC) pour chaque transaction.
Le Ripple en tant que crypto-monnaie est bien sûr indissociable du protocole Ripple car c’est un outil utilisé dans le protocole et créé pour faciliter les transactions. La crypto-monnaie Ripple sert de pont entre les différentes devises traditionnelles, crypto-monnaies ou commodités qui sont utilisés dans le protocole. Par exemple une personne A travaille pour une personne B. La personne B veut être payé en Dollars mais A veut utiliser ses bitcoins pour la payer. Il suffit alors que A passe ses Bitcoins par le protocole Ripple et B recevra son argent en Dollars.

L’émission du Ripple ne se fait donc pas par minage avec le consensus proof-of-work, le Ripple est émis au fur et à mesure des besoins. Le nombre de Ripple en circulation est limité à 100 milliards. Ces 100 milliards existent déjà mais ils ne sont pas tous en circulation. On peut alors se demander si le Ripple est vraiment une crypto-monnaie vue son utilisation. En effet, c’est un crypto-monnaie car elle en présente les caractéristiques : actif numérique fondé sur une formule mathématique avec un minage mais qui est très limité.

Evolution du Ripple

A partir de l’année 2012, Ripple s’est concentré sur son expansion au niveau du marché bancaire.
En avril 2013, après une levée de fonds réussie, la société achète SimpleMoney dans le but d’aider la société à promouvoir et à rendre plus accessible les monnaies virtuelles. Une seconde levée de fonds est organisée pendant que la société continue à développer le Ripple et cette même année Jed McCaleb quitte son poste actif.

Le nom la société OpenCoin adopte officiellement le nom de Ripple Labs, et ouvre le code source pour les nœuds pair-à-pair du réseau de paiement Ripple ce qui signifie que la communauté peut maintenir le réseau Ripple elle-même.
En juillet 2013, XRP II LLC, une filiale appartenant à OpenCoin et sise en Caroline du Sud est créée. Puis, Ripple se rapproche de Bitcoin en créant le Bitcoin Bridge.

Ce « pont » permet aux utilisateurs du protocole Ripple d’envoyer n’importe quelle monnaie vers une adresse Bitcoin
En 2015, la sociĂ©tĂ© Ripple Labs change de nouveau de nom et devient Ripple. Le 13 juin 2016, la sociĂ©tĂ© obtient sa licence de monnaie virtuelle, la « BitLicense » par le dĂ©partement d’État des services financiers de New York.
Ripple compte aujourd’hui parmi ses clients 11 des 100 plus grandes banques au monde en termes d’actifs sociaux dont 3 font parties du top 20, 4 des 20 plus grandes banques mondiales utilisent aussi son protocole ainsi que trois banque en Inde, aux Emirats Arabes Unis et à Singapour.
Pour le moment les grandes banques qui utilisent ou testent Ripple l’utilisent uniquement pour les transferts de même banque mais dans des pays différents.

L’extension de Ripple en tant que crypto-monnaie continue. Les nouvelles collaborations partout dans le monde s’étendent non seulement aux banques mais aussi à des fournisseurs de paiement. Ripple est maintenant la troisième crypto-monnaies en termes de capitalisation boursière
Pour les perspectives d’avenir, le réseau de Ripple sera encore plus performant. La société étendra son réseau de collaboration et beaucoup de banques envisagent ou sont déjà sur le point d’utiliser Ripple.
Concernant la crypto-monnaie, avec le succès du protocole Ripple on s’attend à une belle envolée du cours de la crypto-monnaie.

Le Mini Terminal de MetaTrader 5 Edition Suprême suite à l’analyse de la crypto-monnaie a présenté un graphique que l’on peut interpréter sous trois points :

  • Une Tendance nettement Ă  la hausse
  • Un Momentum positif
  • Une Force du mouvement positive

Comment se procurer la monnaie virtuelle Ripple

Dans le monde des crypto-monnaies en perpĂ©tuelle Ă©volution, Ripple s’est dĂ©jĂ  fait un nom. Ce qui est intĂ©ressant Ă  propos de Ripple, et ce qui conduit certaines institutions financières et analystes Ă  prĂ©dire un avenir solide pour ce rĂ©seau, c’est le fait que Ripple est conçu pour augmenter la liquiditĂ© mondiale en permettant des transferts Ă  travers le monde Ă  des vitesses records (et pour très peu en termes de frais). Alors, comment peut-on se procurer cette monnaie virtuelle ? Comme d’autres crypto monnaies, Ripple est disponible sur plusieurs plateformes d’échanges diffĂ©rentes.
Il est important de noter que l’achat des XRP ne peut se faire directement peu importe le mode de paiement utilisé. Il est essentiel de se procurer tout d’abord des Bitcoins ou Ethreum avant de se rendre sur des sites d’échanges en ligne pour convertir ses BTC ou ETH en XRP.

OĂą stocker ses jetons XRP ?

Une fois que vous achetez Ripple, la meilleure chose Ă  faire serait de le retirer de l’Ă©change. De nombreux Ă©changes ont Ă©tĂ© piratĂ©s et les utilisateurs avec des pièces de monnaie stockĂ©es prennent gĂ©nĂ©ralement une perte.Il est primordial de savoir que les jetons Ripple ne sont pas de types ERC-20, il est donc important de trouver de bons portefeuilles afin de garantir un maximum de sĂ©curitĂ© Ă  ses fonds.
Nous vous proposons ci-dessous 2 types de portefeuille Ripple solide pour stocker votre XRP une fois votre acquisition faite :
Ledger Nano S
Le Ledger Nano S est le seul portefeuille matĂ©riel qui supporte le stockage XRP. Si vous investissez dans XRP Ă  long terme, le Ledger vous procurera une certaine tranquillitĂ© d’esprit.
Toast Portefeuille
Toast Wallet est un portefeuille XRP pour iOS, Android et Desktop. C’est entièrement open source. Bien qu’il ne soit pas recommandĂ© de l’utiliser comme stockage Ă  long terme, c’est beaucoup mieux que de stocker votre XRP sur un Ă©change. Un Ă©change lui-mĂŞme est souvent une cible pour les hackers.

Avantages

Ripple a renversĂ© la tendance de l’activisme financier en ciblant directement les banques et en les aidant Ă  affecter instantanĂ©ment et Ă  peu de frais le transfert d’argent dans le monde entier. Ils ont effectivement alimentĂ© de force un incitatif qui a lentement transformĂ© les institutions financières pro-establishment pour qu’elles adoptent la technologie blockchain en leur montrant une meilleure façon de rĂ©aliser ses missions. Acheter et dĂ©tenir XRP est un investissement en soi Ă  long terme puisque son trafic (et donc la demande) a augmentĂ©.
Ripple confirme les transactions en moins de 4 secondes et gère plus de 10 000 transactions par seconde, ce qui lui confère un énorme avantage sur Bitcoin (qui fait moins de 7 transactions par seconde) et de nombreux autres altcoins.
Comme Ripple continue de sĂ©duire les grandes banques, XRP continue de gagner du terrain. La blockchain dĂ©tient la troisième plus grande capitalisation boursière parmi les cryptos (~ 8 milliards de dollars), après Bitcoin et Ethereum. Le rĂŞve d’avoir un jour XRP comme rĂ©serve mondiale pour de l’argent est Ă©phĂ©mère, mais serait idĂ©al pour les investisseurs prĂ©coces.

Inconvénients

Le principal problème avec les XRPs, et le rĂ©seau Ripple, est la manière dont les XRPs ont Ă©tĂ© distribuĂ©s. RippleLabs, les crĂ©ateurs de Ripple, a crĂ©Ă© le rĂ©seau avec des XRPs d’une valeur de 100 milliards, et aucun nouveau XRP n’a Ă©tĂ© produit depuis sa crĂ©ation. Ce n’est pas une pratique inconnue dans le domaine de la crypto monnaie. Beaucoup de rĂ©seaux prĂ©-minent leurs jetons.
Cependant, les crĂ©ateurs de rĂ©seaux ne conservent habituellement qu’une fraction des jetons, en prĂ©-vendant le reste Ă  quiconque souhaitant en acheter. Ripple, cependant, dĂ©tient encore environ 60% des jetons Ă©mis initialement. Cela soulève quelques problèmes dans l’utilisation de la monnaie virtuelle.
Tout d’abord, l’entreprise pourrait essayer d’encaisser et potentiellement Ă©craser le marchĂ©. C’est cependanttrès improbable. Ripple a rĂ©cemment pris des mesures pour promouvoir son marchĂ© XRP et mettre la majoritĂ© de leurs jetons en sĂ©questration.

Deuxièmement, puisque les frais de rĂ©seau sont payĂ©s par des XRPs «brĂ»lants», ils enrichissent essentiellement tout le monde proportionnellement au nombre de XRPs qu’ils dĂ©tiennent (si 1% des jetons sont brĂ»lĂ©s, les jetons restants valent environ 1% de plus Ă  condition que le marchĂ© ne change pas). Cela signifie que RippleLabs gagne essentiellement 60% de tous les frais de rĂ©seau. Cela ne reprĂ©sente probablement pas beaucoup pour le moment, mais cela pourrait ĂŞtre plus important Ă  l’avenir.

Enfin, le nombre de XRP dĂ©tenus par une entreprise lui confère une rĂ©putation nĂ©gative. Beaucoup de gens dans l’espace crypto rejettent Ripple comme un «scam-coin prĂ©-miné» juste Ă  cause d’un certain nombre de pièces appartenant Ă  Ripple.
La sociĂ©tĂ© s’est donc trop concentrĂ©e sur le ciblage exclusif des banques, ce qui constitue un tournant pour de nombreux investisseurs prĂ©coces de la technologie blockchain.

Ripple, l’entreprise dĂ©tient Ă©galement plus de 60% de XRP, et mĂŞme si la probabilitĂ© d’une vente massive est minime, ils ont l’avantage magique de 51% et contrĂ´lent donc la blockchain. Puisque l’ondulation est prĂ©-minĂ©e, il existe peu ou pas d’incitations pour que les nĹ“uds communs fonctionnent dans le rĂ©seau, ce qui laisse ensuite les entreprises comme les banques Ă  fournir les nĹ“uds de validation. Comme seulement quelques nĹ“uds sont nĂ©cessaires pour faire fonctionner le rĂ©seau, ce n’est pas vraiment distribuĂ©. Ripple est une crypto-monnaie, et quel que soit le niveau de son business model, il prĂ©sente les mĂŞmes risques que n’importe quelle autre crypto-monnaie, il est donc conseillĂ© de n’investir que ce que vous ĂŞtes prĂŞt Ă  perdre.

XRP VS monnaies nationales

Prix Historique du XRP

Prix XRP sur les plateformes d'Ă©changes

DĂ©couvrir d'autres crypto monnaies

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *